Comment gérer son stress pour le permis ?

Comment gérer son stress pour le permis ?

Comment gérer son stress pour le permis ?
   

Votre examen de permis de conduire approche et avec lui le stress s’installe : gorge nouée, palpitations maux de ventre, perte de moyens et autres ? Ces sensations ne sont pas très agréables, bien que le stress puisse être parfois bénéfique. 

 

Il est dommage d’échouer systématiquement à vos examens de conduite à cause d’une mauvaise gestion du stress avant le permis de conduire.
Découvrons comment gérer le stress au travers de quelques conseils sur les comportements à éviter ou à adopter pour être au meilleur de sa forme le jour du permis de conduire. 

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est une succession de réactions physiques et physiologiques de l’organisme, face à une situation particulière, que l’on dit stressante ou des facteurs de stress.

 Le stress stimule nos capacités intellectuelles, nous donne envie de relever le défi et nous pousse vers la réussite. C’est également une réaction de l’organisme à toute demande qui lui est faite. Elle peut être positive ou négative. 

Un événement heureux mariage, voyage, naissance ou un évènement malheureux perte d’emploi, divorce, décès induit des réactions de stress similaires. Le stress peut concerner tout le monde, le plus généralement sur une courte durée. Cependant, une situation de stress chronique est pathologique.

À quoi est dû le stress lors de son examen de conduite ?

Contrairement à l’amaxophobie qui est la peur de conduire une voiture, le stress est un ensemble de réactions de l’organisme, face à une situation particulière. Lors d’un examen de conduite, les causes du stress sont généralement les suivantes :

  • un épisode traumatique

  • Le retard le jour de l’examen

  • une situation de choc émotionnel

  • les tracas de la vie courante

Comment gérer son stress pour le permis ?

Quels sont les effets du stress sur le corps humain ?

Les effets du stress sur le corps humain sont divers et peuvent être aussi bien physiques  que psychologiques.
Dans le cas d’un stress majeur non géré lié à la peur du volant, les effets sont négatifs et susceptibles de déclencher chez le candidat les troubles suivants :

  • Symptômes physiques : il peut s’agir des maux de tête, des

douleurs musculaires, du mal d’estomac ou encore du souffle court.

  • Symptômes psychologiques : ici, on a la colère, l’irritabilité,

l’anxiété, les troubles de la mémoire et les difficultés de concentration.


Dans le cas d’un
stress mineur bien géré, les effets sont généralement positifs et seront un atout pour l’obtention du permis de conduire. Ainsi, le candidat pourra facilement augmenter sa capacité de concentration, d’adaptation ainsi que sa réactivité.

Comment gérer le stress avant l’examen du permis de conduire ?

L’examen du permis de conduire approche et le stress s’installe, voici quelques comportements à adopter pour gérer efficacement son stress :

Les comportements à adopter

• Démystifiez le permis : vous voulez réussir, c’est normal, mais l’examen du permis n’est pas une question de vie ou de mort. Si vous l’échouez, vous le repasserez tout simplement !


• Faites le plein d’énergie : ne pas sauter de repas et ne faites surtout pas de nuit blanche pour mieux réviser avant l’examen. Le jour J, prendre un petit-déjeuner équilibré !


• Être ponctuel : repérer le centre d’examen au moins une semaine avant et arriver quelques minutes en avance le jour de l’examen.


• Détendez-vous :
 les révisions du code sont importantes, mais il faut également savoir se détendre et se changer les idées. Un bon film ou une sortie entre amis sera l’idéal pour relâcher la pression !


• Soyez attentif :
 le jour du permis, concentrez-vous sur l’épreuve, ouvrez l’œil aux intersections, vérifiez vos angles morts et écoutez bien les consignes, ainsi tout se passera bien.


• Inspirez, expirez :
 faites des exercices de respiration abdominale, un moyen naturel et efficace pour détendre les muscles, oxygéner l’organisme et calmer ainsi les émotions.

Les comportements à éviter

• Les révisions de dernières minutes : cela ne sert pratiquement à rien ou uniquement à vous stresser davantage. Dîtes-vous que si votre moniteur vous a présenté à l’examen, c’est que vous avez le niveau et que vous êtes capable de réussir.


• Prendre des tranquillisants :
 ne surtout pas prendre de tranquillisants, car ils entraînent des effets de somnolence, de perte de vigilance et qui mettraient votre vie en danger. Le meilleur remède pour atténuer le stress est de positiver, pensez à la réussite est sans doute le meilleur moyen d’y parvenir.


• Être effrayé par l’inspecteur : attention, l’inspecteur n’est pas là pour vous faire échouer ! Il veut uniquement vérifier vos aptitudes à la conduite. Comportez-vous comme si vous étiez avec votre moniteur habituel et tout ira bien !

Permis de conduire : 7 conseils pour ne pas stresser le jour de l'examen

Le permis de conduire est un grand vecteur de stress pour les candidats. La tension est souvent la principale cause d’échec. Voici quelques astuces pour être un peu plus serein pendant l’examen :

  • Se sentir prêt : prévoir 2 ou 3 heures supplémentaires de

conduite pour être persuadé d’être prêt. Arriver un peu plus tôt et en confiance peut faire la différence le jour J. Renseignez-vous en avance sur les fautes éliminatoires du permis de conduire.

  • Bien choisir sa tenue pour le jour J : éviter de mettre une tenue

dans laquelle on ne se sent pas trop à l’aise, même si on veut faire bonne impression. Privilégiez des chaussures avec lesquelles vous avez déjà conduit ! L’idéal reste le duo basket/jeans.

  • Avoir regardé la météo la veille : regardez la météo la veille de

son examen du permis de conduire permet d’anticiper les potentielles difficultés pluie, neige et brouillard. Et donc de réfléchir sur les comportements à adopter le lendemain, moins on stressé au moment de l’épreuve du permis mieux ça sera.

Quelques solutions anti-stress

Le stress est le poison idéal des périodes d’examen. Suite au stress, de nombreuses manifestations peuvent survenir : perte des moyens, maux de tête, tremblements, boules au ventre, etc. De nombreux produits proposent des solutions :

  • L’homéopathie est une solution efficace contre le stress et

l’angoisse.

  • L’euphytose agit de manière efficace et instantanée,

chez certains, il agit au bout de 2 jours pour retrouver facilement le sommeil. Il est très efficace en cas de troubles d’anxiété, mineurs ou de stress passager.

  • La phytothérapie : est l’alliée indispensable  contre le stress.

Certaines plantes aident à réduire le stress sans toutefois engendrer d’endormissement.

  • Les fleurs de Bach : elles permettent de lutter contre les états

émotionnels négatifs. Selon la méthode du Dr Bach, les élixirs floraux permettent de soulager les manifestations liées au stress.

Le stress est souvent à l’origine de beaucoup d’échecs au permis de conduire. La bonne gestion de votre stress vous permettra de réussir cette étape avec brio. Même si passer son permis de conduire peut s’avérer difficile et long, ne baissez pas les bras. Concentrez-vous, gérer efficacement votre stress et vous serez ravi d’annoncer : “J’ai réussi mon permis ! 

Disclaimer: L’information délivrée sur ce blog a un but uniquement éducatif. Elle n’est en aucun cas un substitut d’avis médical, ni un moyen de diagnostic, de traitement, ou de prévention. Je vous invite à un consulter un médecin en cas de problème de santé.

ML

1 commentaire pour l’instant

Fabienne M Publié le19 h 21 min - 3 mars 2022

Ma fille va bientôt passer son permis de conduire. Très stressée nous avons besoin de la rassurer. Et j’avoue qu’avec vos solutions elle aborde maintenant l’épreuve beaucoup plus sereinement.

Laisser un commentaire

REMISE 20% AVEC LE CODE RENTREE20 jusqu'au 30/09/2022
+ +